IPMS Gent modelbouwclub

Recups

De temps en temps on ajoute un nouveau mot dans notre vocabulaire. C’est souvent un mot qu’on a repris d’une autre langue ou d’un usage.

Je voudrais profiter de l’occasion pour lancer le mot “recup” dans le vocabulaire du maquettiste. (aux moins si ça n’a pas encore été fait) “Recup” s’adresse au mot récupération qui signifie “regagner». Un modèle « recup » est donc un modèle regagné qui a droit a une seconde vie au lieu d’être jeté dans la poubelle. Un ancien kit qui ne signifie plus rien pour l’un peut gagner une seconde vie par un autre maquettiste et, dans ce temps de crise et d’économies, est donc très à jour.

Chaque maquettiste a des modèles anciens ou obsolètes dans sa collection. Moi, je possède encore toutes les maquettes que j’ai construits dans ma vie. Quelques-uns ont été cannibalisé pour pièces de rechange mais la plupart d’entre eux a été stocké dans plusieurs boites. De temps en temps, avant la construction d’un nouveau modèle, je rencontre une de ces maquettes que je peux restaurer ou repeindre a fin d’en réaliser une autre version que le modèle initial.

Un des premiers exemples ainsi reconstruits était un ancien 1/72 Hawker Fury de Matchbox. La peinture et les anciens décalques de l’avion ancien étaient enlevés, le modèle nettoyé et poncé a reçu un intérieur en scratch, a été repeint, a reçu un câblage et de nouveaux décalques. L’avion nouveau recevait plus de détails dans le cockpit et des petites portes montés en positions ouvertes.

Un deuxième modèle était un Airfix 1/72 Henshel Hs126 qui recevait environ le même traitement. Le nouveau modèle était détaillé et finit aux couleurs prévues dans la version anti-char tandis que l’autre était achevé dans la version de bombardement.

Un ancien Airfix 1/72 Ju 52 était réparé et converti dans un Sabena Ju 52 qui a été utilisé dans des essais regardant le largage de sacs postaux au dessus de l’aéroport de Gent – St.-Denijs-Westrem.

Qu’il ne s’agit pas seulement d’avions prouve un boiteux 1/72 Esci Opel Blitz qui trouvait son chemin vers un collègue maquettiste qui l’a retravaillé jusqu’un camion bien achevé qui exigeait sa place en compagnie d’un Ju 52 nouveau sur un diorama gagnant.

Une 1/35 VW Typ 87 récup d’Italeri a été retravaillé a l’aide de sets d’amélioration de CMK et Eduard. Accompagné de figurines de récupération d’Italeri et Dragon, il c’est retrouvé sur un autre diorama gagnant “Smoke stop in Sicily”. Deux figurines de récup de la guerre de Vietnam (1/35 Dragon) ont commencé une nouvelle vie comme vignette “Saving a friend”.

Si vous pensez entre-temps qu’il me manque quelque chose dans ma tête, soyez prévenue d’une chose: je ne suis pas seul! Je ne sais pas si ce phénomène se passe seulement dans IPMS Gent ou si d’autre clubs rencontrent cette même maladie mais il se trouve que plusieurs membres de mon club s’occupent avec du “récup”

On voit notre Willy de façon assez régulier non pas seulement convertir d’anciens chars Sherman 1/35 envers d’autres versions mais aussi des US half tracks, M8 Greyhounds, Bren carriers et des Stuarts sont reconvertis vers d’autres types.

Un récup 1/76 Airfix char Matilda de Johan est en train d’être reconvertie en un bijou sur un petit diorama qu’on verra sans doute sur les tables d’exposition ou de compétition l’année suivant. Et il y en a des autres qui retravaillent ou remettent d’anciens modèles.

Les vieilles bases de Matchbox qui sont livrés dans leurs kits militaires sont aussi des récups idéales pour servir comme base de vignette. Mon 1/72 A7V d’Emhar a trouvé une place sur une ancienne base d’un Matchbox Wespe retravaillé comme terrain accidenté de la 1GM. Une autre base Wespe a été retravaillé en base désertique avec un VBL Panhard et un troisième servira a la présentation d’un CMP.

J’utilise aussi des pièces provenant de maisons de modélisme ferroviaire et des gares complètes sont démontés a fin d’être utilisés comme arrière plan. Les deux diorama’s VW “Reichspost” et “Hospital” sont les façades avant et arrières d’une ancienne gare Jouef dont une autre partie va être utilisé dans un autre diorama.

Tout ceci a fin de démontrer qu’un ancien modèle obsolète n’est pas toujours perdu et qu’il ne doit pas nécessairement être jeté dans la poubelle. Si vous ne voulez pas ou ne pouvez pas le faire vous même, demandez dans votre club si quelqu’un en peut en faire quelque chose.

Nous, membres d’IPMS Gent, sont en tout cas fières de nos prestations dans ce genre et on voudrait même faire distinction entre des nouveaux modèles et ceux qui sont construits a l’aide de « récups”. D’ou vient l’introduction de ce rubrique....

(re)Construisez-les

Erwin


Agenda

Update Events - Update artikels