IPMS Gent modelbouwclub

Oshkosh

Erwin Bovyn

MaquetteHEMTT M978 tanker
MarqueItaleri
Echelle1/35
Typeplastique injecté
PeintureHumbrol (H), Vallejo (V), MIG products
Accessoiressets Pro Art Models nummers
PAU-35001 Fuelpump for HEMTT M-978
PAU-35002 Exterior set for HEMTT M978 etc
PAU-35003 Interior set for HEMTT M-978 etc
Real Model set Good Year banden
Aber set
Precision Metals tubes
DocumentationInternet

Historique

Highly Expanded Mobility Tactical Truck.

HEMTTLe développement de ce camion est lié directement à la demande grandissante pour la livraison urgente de produits de tous genres aux unités de combat. L’expérience gagnée pendant la 2GM, Corée et Vietnam a montré qu’on avait besoin d’un camion qui pouvait transporter des cargaisons lourds a haute vitesse et sur tout terrain.

Une compétition est ouverte en 1978 pour le développement d’un nouveau camion dans la classe de 10-tonnes et plusieurs compagnies s’y sont inscrites. Une d’eux était Oshkosh, compagnie moins connue de nom mais qui a déjà gagnée de l’expérience dans le monde du transport lourd et le milieu militaire. Ils ont développé un véhicule basé sur uns de leurs plans civils en utilisant le plus que possible des pièces déjà existants et disponibles sur le marché civil pour réduire le coût. Le camion avec cabine frontale et 8x8 toutes roues motrices réussit tout les tests et ramasse un premier contrat de 250 millions US $; bon pour une production d’une première série de 2.140 véhicules. Les premiers d’entre eux seront livrés a partir de 1982 a l’US Army.

Divers contrats vont mener à la livraison de 18.000 véhicules de types divers dont 13.000 iront à l’US Army et les autres vers des états amies. Le HEMTT a servi en Europe au sein des Forces US en Allemagne.

Le M978 est la version camion citerne de carburant de ces types. Il existe une version avec ou sans treuil. Le camion pèse 24.500 Kg et peut transporter 9.463 litres de carburant. Une station de pompage est prévue a l’arrière du camion qui le rend capable a recevoir ou livrer du carburant sur le terrain. Il est capable de faire le plein a quatre véhicules en même temps.

La maquette

HEMTTLa maquette utilisée vient d’une collection de modèles récupérés. C’était peint main et devait prendre un bain dans le sac nettoie four a trois reprises. Ceci permettait d’enlever la plus grande partie de la peinture mais aussi la colle utilisée qui permettait de démonter plus facilement les pièces du kit. Mon prédécesseur avait malheureusement utilisé beaucoup de peinture et ça demandera encore beaucoup de travail de ponçage avant que tout sera propre.

La maquette avait l’air bon et, me référant sur des photos rencontrés sur l’Internet, était une bonne copie du camion réel. Il y a naturellement bien des choses qui peuvent être améliorés. Les sets de Pro Art Models ont été désignés a ce propos. L’amélioration du station de pompage a l’arrière du camion prendra le plus de temps. Le set destiné au poste de conduite devra servir comme exemple sur d’autres modèles.

La cabine

HEMTTLa cabine est améliorée par l’ajout du set Pro Art Models n° PAU-35003. Ce kit en résine a un plan de montage assez détaillé basé sur les plans de la boite Italeri. On donne ordre de découper certaines parties des pièces de base et de les remplacer par des pièces en résine du kit d’amélioration mais on rencontre immédiatement une première faute: les pièces a découper qui sont supposés être hachurés sur le plan, ne lesont pas.

On ne peut autre que comparer les pièces d’amélioration avec les parties du kit qu’ils sont supposés remplacer et les découper ensuite. Découper les pièces veut aussi dire qu’on perd une grande partie de la solidité de la structure générale et on perd aussi beaucoup de temps avec l’adaptation et la mise en place des nouvelles pièces. Préparez vous a beaucoup de travail de découpage, de ponçage, de limage, remplissage de joints et d’adaptation en générale des pièces en résine. Mon impression générale est que ce kit Pro Art Models est très bien quand on veut présenter une cabine a portes ouvertes. Si on veut tenir les portières fermées, il ne faut pas faire ce travail puisque la plus part de l’effort ne sera pas visible.

Beaucoup apprécié sont les nouveaux sièges, et spécialement leurs châssis, qui dépassent en grande qualité ceux de la boite Italeri en détail, qualité et finition. Les nouvelles pièces pour les pédales et les détails d’espace pour les jambes du convoyeur sont fantastiques mais, de nouveau, si on veut garder les portières fermées tout ce détail ne sera pas vu. L’achat du kit Pro Art n’est pourtant pas inutile car on peut mesurer les petites pièces et les refaire en carte plastique.

HEMTTComme déjà dit, on doit donc découper des pièces et les remplacer par des nouvelles pièces en résine. Ceci concerne entre autres les deux consoles du chauffeur et du convoyeur et la partie supérieure de la console centrale. Un nouveau tableau de bord est aussi prévu. Découper et remplacer les consoles ne pose pas trop de problèmes mais le montage des nouvelles pièces et leur rattache avec le panneau avant ne marche pas. Les deux consoles sont trop grands et on doit les réduire a fin de rattacher la partie avant de la cabine avec les autres pièces. Le tableau de bord en résine pose les mêmes problèmes et il vous faudra aussi l’adapter.

Ce travail vous prendra de nouveau beaucoup de temps puisque le tableau de bord ne doit pas seulement correspondre avec le panneau avant mais aussi avec les deux consoles et ne peut pas dépasser la cabine en générale des deux cotés puisque on doit aussi ajouter encore les deux portières.

Le moment qu’il m’était réussi à obtenir un résultat convenable et que j’était prêt a coller let out, tout l’ensemble explosa dans mes mains. Je l’ai alors sagement mis de coté pour ce jour-là et j’ai pris un jour de congé. Le jour suivant voyait la naissance de la nouvelle cabine. Un peu d’enduit était nécessaire au remplissage de quelques joints et après ponçage on peut continuer avec l’ajout des autres détails plus petits.

J’ai malheureusement rencontré de nouveau que le plan de montage fourni dans le set Pro Art Models est incomplet puisqu’il n’y a pas marqué qu’on doit réutiliser le levier de changement de vitesse du kit. Le détaillage se poursuit en ajoutant une sorte de boite a fusibles et un réservoir pour les essuie glaces du côté convoyeur. Il faut aussi ajouter un poignée sur la console centrale mais on ne mentionne rien sur l’ajout d’un autre poignée en dessous de la boite a gants; détail assez visible sur des photos de camion. Pro Art Models a par contre pourvu une boite, probablement un étui de secours a monter en dessous du tableau de bord coté convoyeur et ils fournissent aussi une sorte de moteur qu’on doit fixer au dessus et a l’intérieur du pare-brise. Le but de ce moteur m’est inconnue mais il est sure qu’il ne s’agit pas d’un moteur pour essuie glace puisqu’ils sont montés en dessous du pare brise.

HEMTTLa cabine reçoit ensuite un nouveau set de pédales et une colonne de direction plus détaillée. On a oublié mentionner que le levier de changement de direction du kit doit être repris. On doit aussi fabriquer un levier en forme de T. Le châssis des sièges est sublime et la meilleure amélioration de ce set.

La mis en place des petites pièces est suivi par l’ajout des cadres des portières et leur ajustement a l’aide d’enduit. D’après les instructions d’Italeri, l’intérieur de la cabine devrait être peint dans une couleur équivalant au Humbrol H120. Vérifiant cette couleur avec celui sur des photos il semblait être assez réel et l’intérieur est donc peint en H120. Les détails couleur a l’intérieur sont très importants puisque j’ai l’intention de présenter ce modèle avec la portière du chauffeur ouverte. Il est donc préférable de travailler avec des lavages et des filtres a l’intérieur aussi. Les fenêtres du kit sont nettoyé et mis en place de nouveau.

Le toit est nettoyé et le gyrophare orange démonté. Des photos montrant des véhicules de ce genre en service dans le Golfe montrent qu’ils sont dépourvus du gyrophare.

L’installation de pompage

Kit PAU-35001.

On commence a démonter l’ancien station de pompage du kit, en fait pas plus qu’une caisse vide. Toutes les pièces démontées sont nettoyées et les portes de la caisse sont découpées.

Il n’est pas nécessaire de remplacer la paroi arrière de la caisse mais on doit coller une nouvelle paroi dessus. Cette paroi est un peu plus grande et on doit l’ajuster. Le fond doit être découpé comme indiquée par les instructions et une grille doit être inséré dans l’ouverture obtenue. Prenez soin de cette grille parce que fragile. La pompe et ses tubes sont un kit sur soi avec beaucoup de pièces destinés a représenter la tuyauterie et le système de rangement des tuyaux d’essence. En comparant avec des photos des vraies machines il semble que tout est bien repris sauf les leviers de contrôle des pompes.

HEMTTLa grande pompe vient en un bloc de résine bien détaillé et est dotée d’une liaison vers les tuyaux au front. C’est bien détaillé mais il est nécessaire de peindre déjà dans ce stade puisqu’il sera presque impossible de le faire plus tard. J’ai utilisé du H155 Artillery Green suivi par du H150 Medium Green et un lavage MIG Dark Wash. Les De boulons sont rehaussés a l’aide d’un crayon Karisma.

Les supports des tuyaux d’essence doivent êtres montés dans une phase suivante. Et c’est a ce moment que les problèmes commencent puisque le plan de montage montre bien où il faut les monter mais pas exactement où. On rencontre les mêmes problèmes lors du montage des tubes. Il est assez facile de monter une première série de tubes mais dès qu’on veut accéder au montage de ces tubes sur la partie du compteur on verra que la première partie des tubes est montée incorrectement.

Les supports des tuyaux, que je vais appeler trolleys, ont des pieds en résine lourde. J’avais réussi a les découper a moitié et de les monter ensuite mais il prouve qu’ils étaient encore trop épais et il m’étai nécessaire de les démonter et découper de nouveau. La position exacte des trolleys n’est pas claire du tout et il était nécessaire d’utiliser le nouveau front en résine de la caisse et les deux nouvelles portes. Il parait de suite que les rouleaux des trolleys ne sont pas complètement positionnées libres dans les ouvertures des portes mais un peu plus a gauche ou a droite. Il est donc nécessaire de comparer constamment les pièces du kit avec des photos.

Après une nouvelle phase de passe temps en comparant et adaptant les pièces, j’ai réussi à obtenir un résultat assez bon. La tuyauterie compliquée ne permettra pas la peinture en détail. Il faut donc que chaque phase de montage soit peinte dans sa couche de base avant de commencer une nouvelle phase.

Le kit prévoit aussi dans le montage de deux lampes au dessus de chaque ouverture des portes et de l’ajout de deux compteurs et leur support à l’intérieur du toit de la caisse. J’avais pensé au début qu’il s’agissait aussi de deux lampes et j’y avais ajouté du fil de fer représentant les fils électriques. Photos nous montraient qu’il s’agissait bien de deux compteurs qui, sans doute, montrent la pression de pompes ou des tuyaux. Les fils n’étaient donc pas montés en vain.

Le compteur de livraison d’essence a aussi reçue un peu d’attention. Des photos me montraient qu’il avait des chiffres noirs sur font blanc et j’ai donc peint un fond blanc en y ajoutant des chiffres de la boite a rabiot. Des photos retrouvés plus tard montreraient qu’il y a aussi des compteurs a chiffres blancs sur fond noir.

Les différentes valves dans le système de pompage sont servies manuellement à l’aide de leviers. Ils ne sont pas prévus dans le kit et les leviers sont donc construits de pièces de photo découpe de la boite a rabiot pliés. Ils sont peints partie vert et orange. Petit et subtile mais ça donne ce tout petit plus a l’ensemble.

Les trolleys sont peint en deux tons de vert. Les tuyaux sont tout d’abord peints Vallejo Dark Rubber suivi par du Light Rubber. Ils sont accentués avec du MIG Dark Wash et empoussiérés avec du MIG Desert Sand. Les supports sont détaillés après des photos et reçoivent quelques rayures ainsi que l’ajout d’un peu de rouille en utilisant Vallejo Dark Rust et Light Rust. Les instructions proposent de représenter la fin des tuyaux par utilisation de fil de fer ou plastique étiré. J’ai utilisé un restant d’un kit (Dragon ?) représentant quelques soldats Allemands en train de remplir un char avec du carburant. Leur tuyau en plastique noir est idéal pour cette utilisation. Je les ai réchauffé un peu pour qu’ils pendraient plus réaliste. Ils doivent recevoir les pistolets qui en réalité pèsent quand même quelques kilos.

HEMTTLe montage de la paroi arrière demandait aussi de l’ajustage. Le kit Pro Art fournit deux nouvelles portes arrières en résine mais ne fournit pas de détails concernant leur montage sauf qu’il fait construire les charnières avec du fil de fer. Puisque les portes ouvrant vers le haut ne peuvent que fonctionner a l’aide de charnières, j’ai ajouté une tige métallique sur le paroi arrière sous les feux arrières. J’avais fait connaissance avec Precision Metals lors d’une bourse et j’avais acheté quelques tiges en métal de cette marque. Ils étaient parfaits pour construire les pompes des portes en utilisant les tubes de 0,3 et 1 mm d’épaisseur. La paroi arrière a des supports pour ces petites pompes mais les portes ne les ont pas et il fallait les construire tout d’abord en utilisant des restes de photo découpe. Ayant satisfait avec le montage, ils ont été peints en noir et chrome.

Une petite pièce d’Evergreen est ajouté en bas de l’intérieur des portes a fin de représenter la serrure des portes. On trouve aussi des panneaux des deux cotés de la caisse et au dessus. Les lignes des panneaux sont gravées un peu plus profond. Ceux des deux cotés reçoivent trois boulons. J’ai aussi ajouté une pièce métallique anti-dérapage Aber (1cm x 0,9 cm) entre le panneau au dessus et les feux arrières.

Il est maintenant temps de remonter l’échelle qui avait été découpe et restauré très fragilement. Celui de mon kit était déjà endommagé et il était donc nécessaire de le remonter d’une façon digne de l’effort déjà fait. Les multiples photos du camion m’ont bien aidé a ce point puisqu’il se révèle que toutes les pièces de l’échelle forment en fait une unité ; c'est-à-dire que la partie sur le toit se connecte directement avec l’échelle fixée à l’arrière du camion. Seule la partie tout en bas de l’échelle peut être rétracté et donc monté en position en bas ou rétracté.

Les gardes boues et leurs supports sont ensuite remontés.

Le camion

La partie avant et arrière du camion fini, il ne nous reste plus que de détailler la partie au milieu. Le Pro Art Models set PAU-35002 nous fournit de nouveau beaucoup de pièces en résine qui doivent remplacer ou améliorer ceux de la boite. Le plan de montage travaille par groupe de pièces.

Le treuil

Le kit Italeri nous fournit un treuil du coté droit du camion a environs la moitié du grand citerne d’essence et en avant des gardes boues des roues arrières. Ce treuil consiste d’un rouleau de câble et son support. Le Pro Art Models set nous donne beaucoup d’amélioration, le support est plus détaillé et même l’ouverture par lequel le câble doit passer y est. Le rouleau est aussi mieux détaillé et il y a un oeil de remorquage.

Des photos références montrent qu’il y avaient des camions avec ou sans treuil sur le coté droit. Ceux qui en sont doté montrent que l’oeil de remorquage ne se trouve pas sur le rouleau mais que le câble passé par le trou et que l’oeil est fixé sur la poutre du châssis. Ce qui me frappait aussi est que tous les camions, avec ou sans treuil, avaient une caisse de rangement fixé au châssis, de préférence sous le treuil. Ni la boite Italeri ni le set de Pro Art Models l’a ajouté. Il faut dont construire la caisse soi même avec de la carte plastique.

Le treuil de Pro Art Models est donc construit comme prévue sauf que l’œil de remorquage est découpé du rouleau. Le tout est peint après montage en Tamiya Nato Green. Utiliser cette couleur peut vous sembler étrange mais j’ai l’intention de finir mon camion comme un camion venue de l’Allemagne où il a servi dans l’armée Américaine et il a donc la couleur verte comme couleur de base. Le câble de remorquage est peint tout d’abord en noir mat et sera plus détaillé plus tard. Références photo montrent que deux tuyaux courent du treuil vers le châssis. Je les fixe seulement en dessous de la poutre du châssis puisque je ne sais pas vers quelle partie du châssis ils courent ensuite. Il suffit de voir qu’ils y sont plutôt que de pouvoir les suivre.

L’œil de remorquage est monté sur une pièce de corde pour guitare qui représente bien la forme de fil de fer tourné du câble de remorquage. Le kit prévoit a l’extérieur des poutres du châssis une petite plaquette sur lequel est fixé un anneau de remorquage. Cette plaquette est malheureusement fixé trop loin et est découpé très fragilement pour être repositionné a plus courte distance du nouveau treuil. L’anneau en plastique est remplacé par un exemplaire en métal blanc sur lequel sera fixé l’œil de remorquage résine.

La caisse de rangement est construit avec de la carte et des profilés Evergreen; les charnières sont découpés dans de la feuille d’aluminium.

Coffre et cylindres

La pièce suivante qu’on doit remplacer est un coffre sous lequel se trouvent deux cylindres a air comprimé. Les deux cylindres doivent être connectés par une bande fine. Les photos montrent très claires qu’il y a un tuyau situé entre le dessous du coffre et les cylindres. Un tube en métal très fin résout ce problème. Les deux cylindres reçoivent des tuyaux courant vers le châssis.

L’échappement

L’échappement plastique du kit est remplacé par trois pièces en résine. La grille de protection de l’échappement du kit rend place a son équivalent en résine mais pas sans percer et nettoyer les plus de 50 petits trous qui sont dedans.

Le filtre à air

Le filtre à air consiste de trois pièces en résine qui remplacent l’exemplaire plastique. Seul une tige plastique du kit doit être retenu et remise en place ou être replacé par une tige en métal. Utilisez bien les photos référence et regardez bien leur emplacement exact car une faute et vite fait. Ne sous estimez pas cette partie du travail, ça a l’air simple et facile mais les pièces sont vite collées dans une position fautive.

Coffre, caisse et commutateur

Un grand coffre à coté du grand filtre à air doit être remplacé par une pièce mieux détaillé en résine pourvu d’un tuyau au dessus du coffre. Un petit commutateur est fixé à droite de ce coffre et un petit tuyau part de ce commutateur vers le compartiment moteur. Le coffre est apparemment un citerne pour du fluide hydraulique et on doit donc connecter le tuyau au dessus avec un autre tuyau courant vers l’intérieur du châssis.

Il faut recoller la pièce plastique qui surmonte les deux parties du châssis entre le compartiment moteur ouvert en de grand citerne. Un grand coffre y est fixé dessus.

Réservoir d’essence et cylindre

Le réservoir d’essence du camion et un autre cylindre à air comprime, situés tous deux du même coté mais sous le châssis sont remplacés. Les deux pièces reçoivent des tuyaux.

Cylindres à air comprimé pour les freins

Chaque axe du camion reçoit deux cylindres à air comprimé en forme rond qui doivent assister les freins lors de freinage. On ne trouve pas leurs comparant dans la boite Italeri et ils sont donc une grande amélioration du kit. Chaque cylindre doit malheureusement recevoir deux tuyaux qui courent vers l’avant (pour les axes arrières) ou vers l’arrière (pour les axes avant). Ils doivent aussi recevoir une tige plastique représentant un axe qui connecte le cylindre avec l’axe ou le tambour.

Je ne suis pas un mécanicien et j’ai demandé de l’aide pour m’expliquer le pourquoi des deux tuyaux. Il parait qu’il y a deux circuits séparés de freinage soit celui des freins normaux et celui du frein a main. Ils ne courent pas vers le même cylindre mais sont séparés. Les freins avant courent vers un cylindre, les freins arrière vers un autre. Le frein a main est connecté sur le plus grand cylindre.

Un premier essai a reproduire ses tuyaux a échoué mais je me suis ensuite aidé avec un peu d’ingéniosité. J’ai déjà dit que je ne voulais pas montrer la perfection mais plutôt montrer qu’il y a “quelque chose” lors de la représentation des systèmes de freinage. J’ai alors ajouté des bandes plastiques percés aux lieux où devraient se retrouver les tuyaux. De cette façon il m’était possible de monter les tuyaux en leur donnant quelque chose de fixe duquel ils pouvaient partir vers leur cylindre respectif.

A l’extérieur des deux poutres de châssis, entre les deux roues avant, on doit ajouter des deux cotés un autre type de cylindre. Ils sont moins visibles sur des photos et ne sont pas prévus dans la boite Italeri. L’emplacement entre les deux roues me laisse supposer qu’il est destiné à régler la pression des pneus mais ce n’est qu’une supposition. Chaque cylindre doit être doté de quelques tuyaux pour lequel j’ai utilisé de nouveau du fil métallique.

Roue de secours et grue

HEMTTLa roue de secours est montée au dessus du camion sur le coté droit du compartiment moteur. La roue Italeri est échangé pour une roue de la boite Real Models. Cette roue est très finement détaillée mais malheureusement une coulée de résine était visible a l’intérieur sur la jante. Ne pouvant pas le découper il était nécessaire d’utiliser mon Dremel pour le poncer.

Les deux supports des roues sont retenus et remis en place. Un des supports reçoit sur son dos deux cylindres en résine mieux détaillée que les pièces en plastique. Des petits câbles sont représentés par du fil de cuivre. Des photos montrent que la partie basse du cylindre le plus a l’extérieur est protégé par une sorte de grille en métal mais aucune des boites ne fait référence à ce sujet. La boite a rabiot me fournissait heureusement quelques grilles dont un pouvait être ajusté, mis en forme et collé.

La boite Italeri fournit une tige verticale sur lequel on peut monter une grue. Cette grue sert uniquement au montage et démontage de la roue de secours. Comparant des photos et la pièce fournit par Pro Art nous montre que la pièce de remplacement prévue n’est pas assez long. Un nouvel arbre de grue est construit à l’aide de profils Evergreen et utilisant les nouveaux roues de guidage de câbles. Le câble métallique est représenté par du fil de cuivre qui, d’après des photos, sera tourné autour de la roue et fixé par son propre crochet. Une ceinture en canevas, fabriqué a l’aide de feuille de plomb, court de l’intérieur de la roue vers le flanc droit.

Le grand citerne a carburant

HEMTTLe grand citerne a besoin d’un nettoyage profond, d’un traitement avec de l’enduit par ci par là et d’un ponçage. Les points de remplissage au dessus du citerne sont remplacés par les nouvelles pièces en résine. Deux tuyaux du kit Italeri, probablement des aérations, sont percés et remis en place. Les tuyaux en dessous du citerne sont nettoyés et remis en place.

Au coté droit du citerne se trouve un grand container pour les tuyaux d’essence. Il est remplacé par un nouvel exemplaire. Prenez soin a ne pas détruire les supports du container puisqu’il faut autrement les refaire en scratch. Des photos montrent que le container était tenu en place grâce à des supports en tige métallique mais on ne trouve rien à ce sujet sur les instructions de Pro Art ou Italeri. Ces supports sont représentées par cinq anneaux sur le container ce qui ne correspond pas tout a fait avec la réalité. Je les ai finalement reconstruits en fil de fer.

Des feux de contour sont prévus des deux cotés. Ils reçoivent un fil électrique fabriqué de fil de cuivre fin qui court en bas suivant les contours du citerne.

Les pneus

HEMTTLes roues de la boite Italeri sont changés pour des roues dotés de pneus type Good Year de la gamme Real Model. Ils sont superbement détaillés mais si on veut les adapter aux axes du kit on doit encore les percer à l’arrière de la roue. Les lieux ou ils sont raccordées avec leurs grappes sont adaptés et utilisés comme surface en dessous du pneu, la partie plate donnant plus de stabilité au camion.

Les pneus sont peints Revell noir mat. Une couche de MIG Black Smoke est ajouté sur les parois des roues suivi par de MIG Gulf War Sand. Cette couleur sable est bien inséré dans les creux du pneu et ensuite pour la plus grande partie enlevé a l’aide d’une brosse. De cette façon les creux sont rehaussés sans qu’on a l’impression qu’ils sont remplis de sable. Le camion sera monté sur un socle ensablé

Montage

Le montage des différents sous ensembles ne réussit malheureusement pas sans problèmes. L’utilisation des sets Pro Art amène par ci par là des changements dans la forme générale au dessous de la cabine et de l’installation de pompage. Il est donc nécessaire de faire des adaptations et des ajustages a fin de remettre tout les sous ensembles en ligne.

Ni le grand citerne ni l’installation de pompage sont montées directement sur les grandes poutres du châssis et ils doivent recevoir des nouveaux supports si ceux du kit se montrent insuffisants.

La cabine repose sur quatre supports et doit recevoir en plus deux supports courant des poutres vers le dessous de la cabine. Seulement après que tout les sous ensembles soient montées sur le châssis et que la cabine est peint, on peut monter la grande grille de protection frontale et les oeils de remorquage avant.

Peinture

HEMTTComme déjà mentionné plus haut, j’ai l’intention de peindre le camion comme utilisé durant l’opération «Tempête du Désert» (Desert Storm). Il a servi au sein des forces Américaines en Allemagne et a été transféré en hâte vers le Moyen Orient encore doté de son camouflage OTAN 3-tons d’origine. Il a été repeint couleur sable une fois sur place.

Mon camion est une récupération qui avait été peint a main levé et avait reçue une couche épaisse de peinture. Il peut donc profiter de la couleur verte en dessous du camion. Différents photos montrent que ces camions n’étaient pas démontés pour être repeint mais que la peinture était appliquée au dessus de l’ancienne peinture de camouflage. Je peut donc retenir la couleur verte d’origine en dessous sur le châssis et peut même le retenir en dessous de la grande citerne, au moins la partie se trouvant entre les deux poutres du châssis.

Les conditions désertiques sont très mauvaises pour la peinture et elle se dégrade assez vite. Il me semblait bon d’appliquer la nouvelle technique de peinture modulaire pour lequel j’au utilisé du Tamiya Sand comme base, Tamiya Buff comme couleur plus léger et du Humbrol 121 pour le dessus. Le reste de la dégradation sera appliqué avec un pinceau.

Une première délitation (weathering) consiste par l’application de MIG Brown Wash dans tout les creux et autour de toutes les saillies. Chaque partie du camion est ainsi traitée faisant référence sur les photos. Le fait que le camion a été repeint après son arrivé ne nous montre plus beaucoup de taches de rouille. Cette rouille ce concentra autour des pièces qui sont utilisés régulièrement comme le treuil et son câble, les verrous et les charnières.

Les décalcomanies du camion ont malheureusement été perdues lors de sa reconstruction mais les photos montrent que ces camions en service en Moyen Orient n’étaient pas dotés de signes tactiques. Une grande V peint sur chaque portière est le marquage principal.

Le diorama

C’est un grand camion qui sera présenté avec la portière du chauffeur et les deux portes arrières du station de pompage ouvertes a fin de montrer les détails internes. Il sera donc simplement présenté sur une planche en bois sur lequel j’ai ajouté du vrai sable en provenance du Qatar

Conclusion

HEMTTLa réparation et l’ajout de nouveaux pièces sur un modèle de récupération amène plus de travail et demande plus de temps que la construction d’un nouveau kit. Avoir obtenu une grande collection de modèles me laisse l’option de redonner vie a quelques uns comme a ce Oshkosh HEMTT fuel tanker. L’achat de kits de détaillage de Pro Art Models et de Real Model m’a permis de réaliser un modèle super détaillé sans oublier qu’on peut considérer chaque sous-ensemble comme un kit sur soi puisqu’ils demandent eux aussi beaucoup de temps et d’énergie.

Je ne conseillerai pas l’achat du set Pro Art Models de la cabine si vous n’avez pas l’intention de présenter ce camion a portes ouvertes. Les plus beaux détails sont les châssis des sièges mais ils ne sont pas visibles quand les portières restent fermées.

En ce qui concerne la station de pompage, je n’ai qu’un seul mot: fantastique! Malgré le fait que le plan de construction n’est pas toujours assez précis, on peut construire un très beau set très détaillé et réaliste. L’ajout de quelques leviers en photo découpe ajoute ce petit plus en détail.

Le set détaillant le camion est aussi très réussi mais je trouve que les détails fournis par Italeri ne sont pas si mal non plus. Je ne comprends pas pourquoi Italeri a négligé les cylindres des freins ainsi que les cylindres entre les poutres du châssis entre les roues avant.

HEMTTLe Pro Art Models set y ajoute beaucoup de nouveautés et des détails supplémentaires et est très conseillé. La recherche de documentation qui fournit les détails est aussi quelque chose qui vous demandera du temps mais on est heureux de le retrouver sur l’Internet.

La restauration de ce camion m’aura pris environs 5 mois de modélisme mais je croix pouvoir dire que le résultat obtenue peut être vu. On ne peut pas oublier qu’on n’a pas a faire ici avec un seul modèle mais qu’on a un kit d’un station de pompage, un kit d’une cabine et un kit d’amélioration d’un véhicule en général. Trois kits en cinq mois n’est pas si mal.

On a entre temps commencé a appeler le camion “Oshie” ; ce qui parait plus sympathique que HEMTT. Les membres de mon club on réagit positivement lors de sa présentation au club en mars. Son début “life” a eu lieu au «Flanders Modelling Contest Hoboken 06/03/10” se qui lui rapportait un “Highly Commended” (argent) dans sa catégorie “véhicules militaires – conversions”

Pas si mal pour un kit qui allait disparaître dans la poubelle. Au suivant ?

Keep ‘m building

Erwin


Agenda

Update Events - Update artikels